(Test FG) Résumé de la beta de Marvel’s Avengers

 
Lorsque nous les testeurs se trouvent à être invité lors d’une beta, on ne sait jamais sur quoi on tombera. Surtout lorsque cette dernière provient d’un jeu qui pourrait autant s’avérer un succès qu’une déception. Après avoir joué plusieurs heures à la beta du jeu Marvel’s Avengers, à mon avis, le jeu tiendra beaucoup plus de la première option que de la seconde et voici pourquoi.

Tout d’abord, cette beta semblait déguisée plus en démo qui semble très près d’une sortie qu’autre chose. De ce que j’ai pu tester autant le graphisme, les mécaniques de jeu et tous les autres aspects, j’avais l’impression de me retrouver dans une version finale du jeu. Le seul bémol qui pourra se corriger facilement via une mise à jour, était les quelques gels ou plantages du jeu. J’excuse très facilement ce type de problèmes lorsqu’ils se glissent à l’intérieur d’une beta ou d’une démo, cependant, lors de sa sortie, je ne veux pas les retrouver. Ouais, ici c’est un message qui s’adresse directement aux développeurs. Passons aux choses sérieuses maintenant.

Un début prometteur:

Donc, la beta débute par une première mission qui prend place de didacticiel en montrant les différents héros disponibles avec leurs capacités distinctes à chacun. De plus, cette première mise en bouche met la table pour l’intrigue principale. Pour faire court, disons que le A-Day tourne très mal et les Avengers se retrouvent démantelés. Suite à une attaque mystérieuse à San Francisco durant laquelle les Avengers étaient célébrés pour leur état de service exemplaire, la bande de héros survitaminés tente d’intervenir, mais la situation tourne rapidement à la catastrophe et plonge la ville dans un chaos incroyable. Capitaine América est porté disparu et même considéré comme mort, mais le pire, c’est le nombre de victimes parmi les civils à déplorer. C’est tout? Bien non voyons. Après cet attentat, certains habitants se retrouvent pris dans un cocon qui suite à quoi, se retrouvent avec des supers pouvoirs et c’est là que la société AIM avec à sa tête George Tarleton promettent de trouver une cure miracle. Le groupe des Avengers n’existent plus, même Stark Industries est mis aux arrêts.

Suite à ce long préambule, l’aventure débute enfin avec Kamala Khan, une jeune femme qui est une fan fini des Avengers et qui était présente lors du A-Day. Et vous me voyez venir, oui elle se retrouve avec un super pouvoir, ses membres deviennent élastiques. Traquée alors par la firme AIM, cette dernière sera recrutée par Bruce Banner (Hulk). Le duo se mettra à la recherche d’Iron Man, alias Tony Stark ou le contraire. Bref, c’est ainsi que l’histoire se met en place.

Un jeu qui se joue en solo, mais en coop:

Le jeu se joue en solo avec l’aide d’autres personnages contrôlés via l’intelligence artificielle ou en coop en ligne. Au menu, outre la mission principale, plusieurs autres objectifs m’étaient offerts dépendamment de la zone choisie. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un jeu dans un monde ouvert pleinement, il n’y a que la zone choisie qui l’est, ces zones renfermaient diverses quêtes à remplir. Je pense ici à la destruction d’équipements, la recherche d’items importants, l’annihilation des forces ennemies, prendre le contrôle de points précis, etc. De plus, chaque personnage de l’escouade pouvait être amélioré via un système d’expérience et de coffres à trouver un peu partout. Ces derniers renfermaient des items servant à améliorer mon personnage. Une petite attention pour les mordus de jeux de rôle. Le jeu propose également des défis de toutes sortes. Comme tout jeu de ce style, une panoplie d’objets pouvait être collectée comme des bandes dessinées issues de l’histoire de Marvel, ce qui n’est pas sans rappeler un certain The Amazing Spider-Man ainsi que des matériaux servant à améliorer l’équipement et les compétences. D’ailleurs, chaque pièce dispose d’un niveau de puissance. Plus ce dernier est élevé, plus les bonus sont intéressants. Je pouvais aussi obtenir lesdites pièces en recyclant certaines pièces d’équipement obsolètes et inutiles via l’onglet de mon inventaire, en payant une visite aux marchands ou simplement en fouillant un peu partout.

Le jeu me proposait également des défis temporaires qui nécessitaient de réaliser un certain nombre d’actions demandées. Je pouvais changer le niveau de difficulté lors de chaque mission ce qui me procurait une récompense plus importante. Même si certaines missions pouvaient se jouer seules, le jeu est clairement orienté multijoueur. À certains moments, il était difficile de mettre en place une stratégie avec l’intelligence artificielle. Je n’ai pas pu tester avec d’autres humains malheureusement.

Le jeu est loin d’être parfait comme en fait foi son haut degré de redondance dans sa manière de faire. C’est-à-dire que je devais répéter les mêmes étapes: déplacement vers le premier objectif, affrontement, déplacement vers le second objectif, affrontement et ainsi de suite. Rien de bien original. On verra avec le jeu complet si le tout se voit rattraper avec un scénario solide.

Des héros bien distincts:

Même si les combats s’effectuaient toujours de la manière, chacun des protagonistes présents possédait son propre arsenal d’attaque. Kamala Khan pouvait devenir la femme élastique, Iron Man pouvait voler en plus de laser sortant de ses mains, Thor lançait son marteau nommé Mjolnir et Hulk, bien c’est toute sa puissance qui se répercutaient dans tous ses coups. Ah ouais, il pouvait détacher des dalles de béton pour les lancer.

Le graphisme, bon et moins bon:

J’ai joué à cette beta sur une PS4 et non une PS4 Pro. Pour ma part, j’ai trouvé le graphisme de fort belle facture. Des explosions impressionnantes, ça pétait de partout, des particules en abondance, des héros forts bien modélisés, mais, encore le festival du clone pour les ennemis. Les zones à visiter étaient diversifiées, à l’intérieur, à l’extérieur, dans un complexe, dans une base sous-terraine, tantôt en été, tantôt dans un paysage hivernal. Il y en avait autant que dans un buffet. Cependant, outre les quelques gels et ralentissements, le gros point faible du graphisme venait du fait que même si un item était ajouté cosmétiquement dans le menu, il n’était pas représenté à l’écran. Bon, je peux comprendre cette décision en ne voulant pas brimer l’aspect initial des héros, mais c’était quand même décevant. De plus, pour changer le costume de mon héros, je devais passer la case Boutique. Les costumes pouvant être achetés via de l’argent du jeu.

Le son en dualité:

Un autre problème que j’ai noté, les problèmes liés aux dialogues. Même si j’avais mis la beta dans ma langue maternelle, parfois, les personnages passaient du français à l’anglais pour aucune raison apparente. Bon, ce n’était pas si grave, les sous-titres étant activés et possédant un anglais fonctionnel, le problème sera réglé à sa sortie, je l’espère. Pour le reste, c’était tout bon. De bonnes pièces musicales qui suivaient l’action à l’écran. J’ai adoré suivre les dialogues entre les différents personnages.

Au final:

Bien qu’il ne s’agisse que d’une beta qui ressemblait plus à une démo d’un jeu presque terminé, elle m’a laissé un goût très satisfaisant. Voilà la voix idéale à suivre pour vendre une beta ou une démo en attendant la sortie du jeu complet. Pour moi c’est clair, il s’agira d’un achat à sa sortie, mais en fait, peut-être que j’attendrai pour une version sur la prochaine génération. Je ne suis pas encore décidé.

Fiche technique:

  • Développé par Crystal Dynamics et Eidos Montréal.
  • Publié par Square Enix.
  • Jeu d’action/aventure.
  • Mode solo et multijoueur en ligne.
  • Sera disponible sur PC, Google Stadia, PS5, PS4, XSX et Xbox One. (04 septembre 2020)
  • Disponible en version intégrale anglaise et française.
  • Site officiel: https://avengers.square-enix-games.com/fr/

Merci à l’Agence Canidé pour l’obtention du code dans le but d’en faire le test.