(Test FG) Death Come True

 
D’entrée de jeu, je serai honnête avec vous. J’apprécie les films interactifs, et ce, depuis longtemps. Pourquoi? Je ne sais pas, par contre, on s’entend que ce type de plaisir vidéoludique n’a rien à voir avec le jeu vidéo. Outre peut-être le fait que l’on y joue avec une manette. Alors il faudrait cesser de placer ce style dans la catégorie jeu vidéo. Bon, maintenant que c’est fait, je vous présente mon résumé de mon expérience vécue avec Death Come True du studio Too Kyo Games.

Ce studio ne vous est peut-être pas familier, mais il fut fondé en 2017 à partir d’anciens développeurs ayant œuvré entre autres sur la franchise Danganronpa. Il est sorti depuis quelques semaines en version mobile et sur la Nintendo Switch, c’est d’ailleurs cette version qui fut testée. Une excellente plateforme pour apprécier ce style avec pas de jeu. Les Joy-Cons sont ce qui se rapproche le plus des mécaniques de jeu sur mobile.

Une histoire assez complexe:

J’ai fait plusieurs films interactifs comme Late Shift, Erica, The Complex, mais jamais le scénario ne fut aussi ardu à assimiler. Même Black Mirror: Bandersnatch était plus facile à suivre. Au départ, celui qui tient la manette se voit entré dans la peau d’une personne, Makoto Karaki en occurrence, qui se retrouve dans une chambre d’hôtel qui se réveille et ne semble pas trop savoir ce qu’il fait là. Visiblement, il semble pris d’une amnésie. Suite à ça, il ouvre la TV et se voit dépeint en tueur en série et un plus tard, il fait la découverte d’une femme dans la salle de bain qui semble décédée. Pourquoi? On ne sait pas, en fait, on ne sait rien du tout. Et c’est là, que ça se complexifie, mais n’ayez crainte, tout est expliqué vers une des fins, car oui, Death Come True renferme plusieurs fins, tout dépend des choix effectués. Le but est simple, tenter de découvrir la vérité sur tous ces événements. C’est via ce facteur que le tout s’installe et prend tout son sens.

Au départ, je ne comprenais pas pourquoi, malgré des choix différents effectués, je mourrais quand même. Ensuite, je devais reprendre la scène initiale, mais après l’avoir passé quelques fois, je me suis rendu compte que chaque mort apportait de nouveaux éléments narratifs ainsi que des indices tout frais qui faisaient avancer l’histoire. DCT contient des fonctions d’avance rapide et de saut à la scène suivante. Cet aspect redonne le goût de refaire l’aventure pour tenter de découvrir les nombreux dénouements finaux. Une belle rejouabilité, sachant que le tout se boucle en plus ou moins deux heures. Cependant, de la manière que Death Come True est bâti, j’avais l’impression que mes choix sonnaient faux, que le récit était beaucoup trop scripté malheureusement. Par contre, je comprends ce que les développeurs ont voulu reproduire.

Une jouabilité simpliste:

Vous le savez, un pas de jeu comme celui-ci ne renferme pas de grandes mécaniques. En fait, j’apprécie l’avancée, j’ai effectué des choix avec temps limité de la décision entre une proposition ou l’autre et lors de la mort, je pouvais avancer la scène et c’est tout. Pas trop compliqué que ça comme le dirait un certain Synvain. Je n’ai toujours pas compris que dès le départ, on est averti que les captures d’écran ne seront pas disponibles dans le but de le filmer. Okay, mais je fais mes images comment pour mon test?

En japonais svp:

Death Come True est disponible avec des dialogues en japonais avec sous-titres et menus en français. Pour une immersion totale, c’est réussi. On sent les émotions et le doublage est admirablement réalisé.

La mort finale:

De le recommander, me place en demi-teinte. Pas parce que Death Come True est mauvais, bien au contraire, cependant, malgré plusieurs fins à découvrir, le prix payé pour deux heures, peut sembler un peu cher à 22$, mais passer à côté serait également malheureux par ses nombreuses qualités. Bref, attendre une baisse de prix, mais vous le procurez à ce moment.

Cote FG: 7.5/10

Fiche technique:

  • Développé par Too Kyo Games.
  • Publié par Izanagi Games.
  • Film interactif.
  • Jouable en solo.
  • Offert en japonais avec sous-titres et menus en français.
  • Disponible en version téléchargeable uniquement.
  • Sorti sur PC, Nintendo Switch, PS4 et mobile.
  • Site officiel: https://deathcometrue.com/

Merci à Too Kyo Games pour l’obtention du code dans le but d’en faire le test.