(Test FG – Divers) LEGO Nintendo Entertainment System (71374)

Bien que le site tente de se concentrer uniquement sur les jeux vidéo, une drôle d’association a été annoncée tôt cette année. Nintendo a confirmé un partenariat avec le groupe de jouets de construction LEGO afin de produire des jouets interactifs sous le thème de Super Mario. À partir d’un ensemble de départ incluant une figurine électronique de Mario où vous avez plusieurs ensembles d’extension pour un jeu de société, les jeunes et amateurs de Super Mario pouvaient créer différents niveaux de plateformes pour le plombier. Les plus grands attendaient quelque chose de différent comme un ensemble, plus coûteux, restait dans l’ombre. Confirmé durant le mois de juillet, l’ensemble recréant une portion de nostalgie est réel.

Suivant la chute de l’industrie du jeu vidéo avec Atari et l’avalanche de titres déficients, Nintendo a essentiellement donné une deuxième vie au marché après avoir révolutionné les arcades grâce à Donkey Kong et Mario Bros. Avec la Nintendo Entertainment System (ou la Family Computer/Famicom au Japon), Nintendo a offert une réimagination de Jumpman/Mario Bros. sous le nom de Super Mario Bros. S’en est suivi Duck Hunt (avec le NES Zapper) sans oublier Gyromite et Stack-Up avec le périphérique R.O.B. Mais on se souvient de la NES pour The Legend of Zelda, Metroid, Kid Icarus, Excitebike, Tetris ou les jeux de développeurs tierces comme Batman (le jeu de 1989 par Sunsoft),  les jeux de Capcom dont Mega Man et Ducktales, les classiques de Konami comme Jackal et Castlevania et le succès favori du AVGN James Rolfe soit Dr. Jekyll & Mr. Hyde. L’héritage de la NES se fait encore sentir comme la Nintendo Switch offre des manettes NES adaptées pour la jouabilité sur le Nintendo Switch Online et son catalogue de jeux durant l’abonnement en ligne. L’ensemble LEGO Nintendo Entertainment System (71374) de la gamme Super Mario vise à recréer le premier système pour les consommateurs qui permettait à son utilisateur de jouer à une panoplie de jeux vidéo.

L’ensemble NES sous forme de briques et tuiles LEGO contient 2646 pièces et est évalué à 299,99$ CAD ce qui n’est pas donné. L’ensemble inclut la console NES, une manette NES que vous pouvez attacher à la console, une cartouche de Super Mario Bros., une télévision rétro et les pieds pour élever la télé si vous le souhaitez. Au moment d’écrire ses lignes et après avoir commandé l’ensemble la journée du 1er août au lancement de l’ensemble, c’était aussitôt en rupture de stock. Il ne serait donc pas surprenant de voir les prix grimper si vous désirez l’ensemble et vous offrir l’expérience de construction. Au-delà de la présentation, vous payez un prix haut-de-gamme pour une expérience et, ayant une certaine connaissance de cette situation avec des ensembles de collection comme le Y-Wing de Star Wars lancé en 2018, l’expérience est certainement la première raison qui vous poussera à l’exception de la nostalgie. En ce qui me concerne, j’avais une NES à mon tout jeune âge comme j’ai joué à Super Mario Bros. sur une console authentique dès l’âge de 3 ans en 1992 (en plus de Super Mario World sur SNES). Après la photo qui suit, j’entre en territoire du divulgâcheur comme je vais révéler les détails et fonctions ce qui fait que je vais donner un verdict pré-divulgâcheur:

Si vous êtes un amateur de Nintendo depuis votre enfance et avez une quelconque appréciation pour les ensembles LEGO, on parle ici d’un mariage presque parfait! Vous pouvez même voir le sceau officiel de Nintendo! Si votre porte-feuille peut le supporter, allez-y! Cela dit, j’ai contacté LEGO comme une pièce ne fut pas de la bonne couleur dans l’ensemble et, bien que celle-ci fut petite, ne me permettait pas d’avoir l’ensemble complet. Si c’était une des pièces imprimées dont la pièce constituant Mario, j’aurais immédiatement retourné l’ensemble.

Avec beaucoup de sachets de briques et morceaux, l’ensemble peut vous prendre aisément entre 7-10 heures selon votre expérience et les pauses afin de placer certains éléments. Certaines portions afin de constituer la mécanique de rotation fut répétitive du point de vue où ce n’était pas agréable comme il fallait recréer une portion « jouable » de Super Mario Bros. Assembler la console nous permet d’apprécier comment les concepteurs ont pu recréer les éléments nécessaires afin d’amener un maximum d’authenticité. Très tôt, on découvre les pièces qui serviront à l’insertion de la cartouche ce qui fait que la console en brique réplique l’action d’insérer et presser la cartouche comme dans une NES authentique. Retirer la cartouche ne requiert qu’un peu de pression comme le mécanisme opère sans effort afin de relever la cartouche de briques. Le seul bémol est qu’on peut voir certaines couleurs qui ne devraient pas être visibles à l’intérieur de la machine en briques, mais ce n’est pas réellement un défaut. Une fois que vous atteignez le côté des prises audio/vidéo (excellent niveau de détail pour les nombreuses prises et le commutateur de chaînes 3 et 4), vous allez assembler quelque chose qui, à première vue, n’a rien d’intéressant jusqu’à ce que vous reconnaissiez un élément d’un niveau de Super Mario Bros. LEGO est donc allé un peu plus loin pour offrir des clins d’oeil aux réels amateurs.

La cartouche, tout comme la console, est plus petite que l’objet réel. Souffler l’intérieur ne semble rien donner puisque, effectivement, la NES n’est pas fonctionnelle. Cela dit, la manette NES est très proche de ce qu’était l’originale. Bien que les pièces 2×2 circulaires constituant les boutons B et A (parce que tout fan de Nintendo sait que B est devant A dans l’alphabet… euh…) semblent plus larges, c’est correct. Avec bons nombres de pièces imprimées et des autocollants pour la cartouche et l’étiquette pour l’arrière de la télévision, LEGO a décidé de préserver l’authenticité du lettrage qu’on retrouvait sur la NES.

Concernant la télévision, la vaste majorité de votre temps sera passé à construire le socle qui inclut la mécanique permettant au jeu sous forme de moulin de défiler avec une manivelle rétro. Assembler la scène avec les rails et les très nombreuses petites pièces constituant le décor, les éléments de jeux comme les blocs, l’herbe, les coquilles Koopa, les Goombas et autres objets peut prendre plusieurs minutes, peut-être des heures si vous êtes perfectionniste. Une fois assemblé correctement, le résultat vaut le détour et, je le rappelle, vous achetez cet ensemble pour l’expérience. Le tout fonctionne très bien, mais ne va que vers la droite comme dans le jeu original. La télévision est aussi équipée d’une roulette pour changer la chaîne avec un mécanisme permettant un effet de clic amenant un autre souffle d’authenticité et de nostalgie. Une antenne est également incluse pour un petit ajout de détail et les pieds pour la base complète cette dose de nostalgie avec l’arrière de la télé qui inclut des imitations de prises pour l’audio/vidéo, le câble et ce qui pourrait être le trou du fil pour la prise de courant.

Au moment de commander l’ensemble NES, j’ai aussi reçu ce petit cadeau d’achat: une extension pour les ensembles LEGO Super Mario soit un Super Champignon. Cela dit, le paquet lui-même était lourd et le résultat final est pratiquement un rêve devenu réalité: un partenariat avec deux trucs auquel j’ai grandi. J’ai assemblé des ensembles LEGO durant mon enfance allant de châteaux à des véhicules sous-marins ou des ensembles Star Wars. Cet ensemble NES est certainement, en bon Québécois, une coche au-dessus. Si monter la manivelle et le niveau de Super Mario n’est pas la portion la plus agréable, le résultat vaut le détour et les plus jeunes seront curieux de tester la figurine électronique sur la télévision rétro ce qui vous permettra, en tant qu’adulte soit mère ou père de famille, d’asseoir votre enfant pour lui faire jouer Super Mario Bros. pour la première fois comme ce le fut pour vous durant les années 80 ou 90. Tout même, l’ensemble Nintendo Entertainment System va rejoindre bon nombre d’amateurs de jeux vidéo.

Mon appréciation pour LEGO n’a pas changé et, malgré l’erreur d’une pièce, je m’attends toujours à des produits de qualité. J’espère que ce produit, une fois entre vos mains et construit, vous fascinera si jamais vous avez l’intention de vous le procurer. Cela dit, il sera difficile pour moi de surpasser l’ensemble de l’an dernier qui aura fait parler soit la reproduction de la Batmobile des films de Batman par Tim Burton.

Le 19 août 2020, j’ai officiellement reçu la pièce manquante afin de compléter l’ensemble NES: une des tuiles 2×1 bleu médium pour le ciel qui constitue le ciel dans le « jeu ». Le tout n’aura pris qu’un peu plus d’une semaine alors que l’envoi par la poste devait prendre en 10 et 14 jours ouvrables. Je tiens donc à remercier le Groupe LEGO pour la vitesse de l’envoi. Par ailleurs, j’ai commenté la réception de cette pièce et le compte Twitter officiel de la firme a répondu en français ce qui est incroyable de leur part! Avec les efforts que nous souhaitons mettre à améliorer notre langue maternelle, il est surprenant que le compte officiel sur les médias sociaux se donne la peine de contribuer à cette communication. Pour plusieurs, cela pourrait être insignifiant alors que nous avons des guerriers et guerrières de la francophonie pour le reste du Canada, une des irréductibles étant la députée ontarienne Amanda Simard.