(Test FG) Another Eden : The Cat Beyond Time and Space

 
Another Eden est un JRPG Free-to-Play qui connait un succès sur mobile et qui tente maintenant sa chance sur PC. Est-ce que jouer sur un plus grand écran en vaut la peine?

La phrase qui résume à peu près tout les jeux d’aventure.

Tout d’abord, mettons les points sur les « i ». Un JRPG F2P Mobile, ça commence habituellement mal. On s’attend à un festival de microtransaction, des « bundles » à n’en plus finir et une progression freinée par les tentatives du développeur de nous vendre des trucs. Même si je n’ai pas complété Another Eden : The Cat Beyond Time and Space, je peux dire que ça devient effectivement difficile d’avancer (mais pas impossible) rendu au deuxième village (niveau 13-14).

Simple et efficace, tout est clairement expliqué.

Avec un jeu mobile, on doit toujours s’attendre à de la simplification. Que ce soit avec l’histoire ou les mécaniques. Une fois traduit sur PC est-ce que le jeu souffre de cette cure d’amaigrissement subit pour le faire entrer sur un écran d’iPhone? Oui et non.

Les sections de « monde ouvert » sont bien, mais on fait le tour assez vite.

Another Eden c’est l’histoire de deux orphelins qui se font adopter par un vieil homme. On ne sait pas grand-chose jusqu’à ce qu’une méchante créature vienne enlever notre sœur qui a apparemment des pouvoirs surnaturels nécessaires à la révolution antihumaine. Par chance, Aldo le frère ainé, en était à sa première journée dans la garde du village.  Notre aventure nous amène donc à combattre quelques monstres pour enfin passer à travers un portail temporel (qui est aussi l’endroit pour nous vendre du contenu). Lancé vers le futur, Aldo doit donc trouver une façon de retourner dans le temps pour sauver sa sœur. La chose est un peu compliquée par le fait que le monde a été détruit, que les humains vivent dans le ciel et qu’il y a une guerre avec les cyborgs.

Tu vas comprendre assez rapidement…

Another Eden aurait pu sortir dans les années 90 et aurait été à sa place à côté de Phantasy Star, Chronos Trigger et Final Fantasy. On se déplace en 2.25D de gauche à droite, mais il est possible de monter et descendre sur un autre niveau. On parle au personnage avec un bulle au-dessus de la tête et on se bat contre des monstres de plus en plus difficiles afin de monter en niveau notre équipe. Il y a aussi les quêtes secondaires, toujours aussi insignifiantes, mais quelquefois cocasses, qui permettent de gagner plus d’expérience et plus de breloques. Tout ce qui était tactile est maintenant remplacé par la souris et quelques raccourcis clavier. Le jeu se manipule bien et il y a peu de fautes sinon aucune de ce côté. Ou ça accroche avec le port au PC c’est au niveau des animations et des transitions. Il y a beaucoup de lag. Le jeu n’est clairement pas optimisé pour les processeurs x86. Le graphisme a bien survécu la conversion pour les écrans plus grands. C’est beau et c’est très bonbon.

…QUE C’EST LE MAGASIN !!!!

La musique est pile-poil JRPG. Avec la flute et tout le tralala qui accompagnent les musiques hyper dramatiques lors de scène d’action ou les ambiances sirupeuses lorsque l’on rencontre une demoiselle en détresse. Il y a beaucoup de répétions, mais rien qui ne tombe sur les nerfs. De toute façon ça fait partie du style JRPG alors vous savez à quoi vous attendre sur ce point.

Ce n’est pas un JRPG si on ne se bat pas contre des plantes.

Ce qui fait les qualités de Another Eden sur Mobile est aussi ce qui rend le jeu banal une fois sur PC. À commencer par le manque de bouton pour quitter la partie, oui je suis sérieux le jeu nous instruit de faire ALT-F4 pour quitter. Oublier les grands espaces et l’exploration, le système de corridor fait que l’on se promène de gauche à droite un peu toujours au même endroit. Les quêtes sont extrêmement courtes, encore une fois, c’est bien quand on attend que l’eau bouille, mais ça devient ennuyeux quand on s’assoit devant un écran pur la soirée. Le système d’habileté est presque linéaire, alors on a peu de choix avec la personnalisation des personnages. Puis il y a le problème de microtransaction. Oui le jeu est gratuit, mais pour quelques dollars sur Steam vous pouvez trouver des expériences JRPG beaucoup plus solides et qui vous couteront probablement moins cher que d’acheter toutes les personnages et les « power up » de Another Eden. Cependant, si vous êtes nouveau au genre JRPG, c’est un jeu parfait pour commencer. Mais je doute qu’il y ait beaucoup de gens qui réussiront – ou auront la patience – de jouer sans rien acheter.  Gratuit il ne vous en coûte rien de l’essayer, mais je recommanderais de le faire sur mobile.

Site Officiel

Page Steam

Points forts:

  • Mécaniques simples et efficaces.
  • Texte relativement courts et humoristique.
  • Musique.
  • C’est joli.

Points faibles:

  • Performance
  • Trop simple pour un jeu PC
  • Devient difficile d’avancer sans payer très tôt dans le jeu.