(Test FG) Wonder Boy : Asha in Monster World

Si, tout comme moi, vous êtes une personne éprouvant un plaisir coupable à vivre couramment un sentiment de nostalgie, ou si vous avez une certaine attirance pour les jeux d’action-aventure en 2D, vous aimerez possiblement le remake de Wonder Boy : Asha in Monster World. Il est possible aussi que vous l’aimiez si vous êtes pour la rectitude politique, pour l’inclusion et pour la classification à tout prix, cependant, dans ces derniers cas, ce ne sera pas pour les bonnes raisons!

Je l’admets, en 2021, un titre comme Wonder Boy, mais mettant en vedette un personnage féminin, ça ne passe plus! Ces quoi ces histoires binaires !?! Quoique… d’un autre côté… On pourrais dire que le jeu essai de démontrer une tendance non genré ou plutôt qu’il démontre une tendance androgyne… Peu importe, si vous êtes comme moi, vous vous en foutez !!! ma phase « tentative d’être « politically correct », que dis-je, « Woke » est maintenant terminée. Passons maintenant aux choses sérieuses et réellement d’intérêt. C’est pour ça que vous êtes ici, non ?

Le jeu Asha in Monster World est en fait le 4e de la série des Wonder Boy. Sorti originalement en 1994, il bénéficie aujourd’hui d’un remake et il vous est possible d’y jouer maintenant sur une plateforme contemporaine. De plus, si vous optez pour la version « boîte », vous recevrez en bonus la version originale du jeu de 1994. Ce que vous n’aurez pas en optant pour la version dématérialisée.

Est-ce que ce « lifting » accompagné d’une bonne session de « Botox » a permis au jeu de regagner une seconde jeunesse, 27 ans plus tard ?

La vidéo du test, juste ici, vous le dira !