(Test FG) Skydrift Infinity

 
Bien que je teste une panoplie de jeux depuis une décennie, il y a quelques titres qui sont passés sous mon radar comme le jeu Skydrift sortit en 2011. Développé par le studio Digital Reality, ce jeu de course d’avion avait été un succès à l’époque et le même studio remet ça 10 ans plus tard avec Skydrift Infinity qui est le même jeu, mais remis au goût du jour. Quand est-il de cette version? Vaut-elle un achat? Est-ce assez pour ramener la franchise sur le devant de la scène? Embarquez dans le cockpit et on s’envoie en l’air.

Histoire aérienne:

Skydrift Infinity comme à l’époque, est un jeu d’arcade bourré d’action, axé sur l’expérience de voler seul et avec d’autres, dans un style arcade et déjanté puisant son inspiration dans des jeux comme Mario Kart et surtout Blur. C’est pratiquement le même jeu que Blur, mais les voitures sont remplacées par des avions. Si vous vous rappelez du jeu de Bizarre Creations, c’était très bien. J’ai eu beaucoup de plaisir et avec Skydrift Infinity, j’en ai eu aussi, mais à moindre échelle. Je préfère les jeux de voiture, car j’ai beaucoup moins de talent dans les jeux d’avions.

Ça fonctionne comment?

Donc, si on part du principe que le jeu soit similaire à Mario Kart ou Blur, c’est donc dire que vous y trouverez… des? Oui, c’est ça des items de montée en puissance comme une mitraillette, des missiles à tête chercheuse, des IEM, bouclier et autres. J’ai même pu installer des mines derrière moi. Tous ces beaux outils de destruction servent non seulement à vous défendre dans un premier temps et ensuite à ralentir les adversaires, voire les détruire. Hahahahaha (rire démoniaque). Le jeu est autant plaisant en solo qu’en mode multijoueur en ligne ou local via un écran scindé. Dans ma vidéo, je mentionne que je continuerai à y jouer à faible dose, mais finalement, j’ai accroché solidex et maintenant, je fais des sessions de plusieurs heures sans trop savoir quand m’arrêter. Soit pour tenter de terminer premier dans chaque course ou simplement tenter de tout débloquer. D’ailleurs, le jeu comporte des niveaux de difficulté allant de facile à difficile et si vous ne possédez aucunes aptitudes comme moi, pour avoir du plaisir, je vous conseille le mode facile. Cependant, comme dans ce type de jeu, plus vous augmentez le niveau de difficulté et plus vous serez récompensé.

Au chapitre des pistes disponibles, vous aurez une panoplie de plusieurs parcours forts différents l’un de l’autre. Par exemple, une coulée de lave, des décors montagneux, au travers une usine, des parcours inversés, etc. Le tout, se déroulant dans une campagne fort bien remplie. De plus, le jeu intègre un mode local et un mode multijoueur. Vous pourrez également choisir une piste construite sur la vitesse ou bien sur un mode éliminatoire. Bref, avec tout ce qui demeure verrouillé, il y a de quoi faire. Dès le départ, vous aurez à votre disposition un didacticiel servant à montrer les mouvements et les figures à effectuer lors de vos courses. C’est bien fait.

Un dix ans qui fait du bien:

De ce que j’ai pu voir avec le comparatif, les développeurs n’ont pas fait d’ajouts majeurs, outre une nouvelle couche de peinture version 2021. Les décors sont plus beaux, les avions mieux modélisés, mais rien qui frappe. La fluidité est bonne et les temps de chargements sont passablement rapides. Les effets spéciaux sont spectaculaires et les éléments comme l’eau, le feu et la lave sortent bien à l’écran. Les écrasements sont spectaculaires, mais pas assez diversifiés.

L’ambiance au top:

Le jeu est offert en français intégral, avec un doublage somme toute moyen, mais honnêtement, ce n’est pas la force du jeu et ce n’est pas très grave. En fait, c’est l’ambiance qui fait foi de tout, surtout les bruits que l’on peut entendre avec les explosions, les bruits des avions, bref, c’est l’immersion sur l’adrénaline.

Un dernier tour de piste:

J’aurais pu y mettre une meilleure note, mais malheureusement, le jeu ne comporte pas assez de nouveautés. C’est une nouvelle façade sans plus. Ça reste qu’il est fort amusant autant en solo qu’en groupe. Cependant, je m’attendais à plus, mais d’un autre côté quoi offrir de plus d’une recette qui fonctionnait très bien il y a une décennie?

Le jeu fut testé sur la Xbox Series X via un code de téléchargement qui fut gracieusement offert par la firme Terminals.IO.

Cote FG: 7.5 courses gagnées sur 10

Fiche technique:

  • Développé par le studio Digital Reality/THQ Nordic.
  • Publié par HandyGames.
  • Jeu d’action de course aérienne.
  • Se joue en solo et multijoueur local et en ligne.
  • Disponible sur PC, Nintendo Switch, PlayStation et Xbox.
  • Offert en version intégrale anglaise et française.
  • Version téléchargeable uniquement.
  • Site officiel: https://press.handy-games.com/skydrift-infinity-is-ready-for-take-off