Deux minutes devant vous! E3 2016 ou le syndrome du faux surpris.

 
L’E3 c’est fini.

Il me fallait une phrase d’accroche. Si vous êtes en train de lire ces lignes alors ça a marché et je m’en félicite. Donc oui, les conférences sont belles et bien finies et le salon ferme peu à peu ses portes.Bien sûr il y avait de l’émotion, de la passion et beaucoup de courage pour ceux qui comme moi ont dû veiller jusqu’à 5h du matin pour suivre les conférences. Mais cette année, il manquait une chose, une chose très importante qui peut faire la différence entre une conférence réussite et un foirage totale à la Electronic Arts : la surprise. À chaque annonce, sauf rares exceptions, on pouvait voir sur les réseaux sociaux (je dis ça, mais en fait il n’y a que Twitter) la même réaction, à savoir : « On le savait déjà ! ». Un phénomène qui existe depuis longtemps, mais qui a pris une ampleur démesurée cette année. Si vous avez deux minutes devant vous, nous allons en parler avec une tasse de café à la main en évitant de la renverser sur le clavier, ce serait dommage hein.

Lire la suite

(Test FG – Jeux vidéo) Might And Magic: Heroes VII

 
Vous le savez surement, mais en une existence beaucoup de choses nous marquent. Films, livres et bien entendu jeux vidéo.  C’est un peu le cas pour la saga Might and Magic Heroes. Une saga qui a su conquérir le cœur de nombreux fans (dont moi), mais qui malheureusement a décidé de sortir des sentiers battus et essayer de se moderniser. On le sait tous, ça n’a pas donné que du bon (Might and Magic Heroes IV), mais qu’à cela ne tienne après la sortie du 3ème opus en HD, Ubisoft a voulu donner un coup de dépoussiérant plus que bienvenu à la saga. C’est donc Limbic qui a la lourde responsabilité de relancer la machine et pour le coup, ils ont décidé d’écouter les joueurs et leur sortir un jeu « sur-mesure ». Ça nous donne un M&MH VII qui est loin d’être révolutionnaire, mais qui a pour but de regagner la confiance des fans. Du coup cet opus, une réussite ou pas ? Lisez le test bande de fougueux impatiens, vous y trouverez  la réponse.

Lire la suite

(Test FG – Jeux vidéo) Call Of Duty: Advanced Warfare

«Qu’il en soit ainsi », c’est surement ce que les gars de chez Sledghammer Games ont répondu aux fans qui criaient « On veut un Call of Duty ! Mais on veut LE Call of Duty qu’on attend depuis longtemps. ». Pas simple pour un jeune studio de s’attaquer à son premier jeu, surtout quand il s’agit de l’une des plus grosses licences que le Jeu vidéo ait connu. Pour Sledgehammer la tâche était compliquée, voire même délicate. Après un Call of Duty : Ghost qu’on oubliera très vite, mais, et je suis prêt à le parier, qu’on n’oubliera pas de sitôt, il fallait redonner à la licence un nouveau souffle de vie, une nouvelle jeunesse. Mais comment faire ? Les FPS sont de nos jours régis par des règles que personne n’ose transgresser (pour ne pas froisser les fans) et la saga Call of Duty a une recette, une recette qu’elle a du mal à lâcher. La raison est simple : cette recette a fait ses preuves. Qu’à cela ne tienne ! Enfermés dans leurs sombres locaux, les gars de chez Sledghammer Games ont travaillé pendant 3 ans afin de nous pondre leur nouveau bébé. « Advanced Warfare » est son titre. Advanced ? Pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec la langue de Shakespeare, cela veut dire « Avancée ». Titre à double sens ? Cela signifie-t-il que la saga, après tant d’années, a enfin décidé de faire un pas en avant ?  Où est-ce là une simple coïncidence totalement fortuite ? Mais comme l’aurait dit maître Yoda : « En lisant la critique, la réponse tu trouveras ».

Lire la suite

(Test FG – Jeux vidéo) Murdered: Soul Suspect

 
Pour peu que je m’en souvienne, des jeux vidéo où l’on incarne un inspecteur chargé d’enquêter sur un meurtre ne sont pas très nombreux. Mais des jeux vidéo où l’on incarne le fantôme d’un inspecteur chargé d’enquêter sur son propre meurtre… pour faire clair : vous avez plus de chance de trouver un ours polaire en plein Sahara chevauché par Hideo Kojima armé d’un lance roquette, que ce genre de jeux. Pourquoi ? Parce que le jeu vidéo est une industrie, dominée par des standards qui plaisent à un large public. Il y a peu de place pour les prises de risques et c’est vraiment dommage. Mais il arrive que de temps à autre, un développeur se décide a affronté le courant en sens inverse et à un imposer une idée originale. Il arrive aussi qu’un éditeur apprécie l’idée, se décide à risquer pas mal d’argent (et sa réputation par la même occasion) et offre un budget nécessaire pour voir le projet aboutir. Qui d’autre que Square Enix aurait pu faire ça ? Un éditeur qui a survécu et a décollé grâce à une ultime prise de risque (Final Fantasy, vous pouvez me remercier pour le cours d’histoire) se devait de donner sa chance à un jeune studio Airtight Games et c’est ce qu’ils ont fait pour Murdered : Soul Suspect. Mais alors cette prise de risque ? Payante ou non ? Je vais tenter d’y répondre à travers ce petit test.

Lire la suite

(Test FG – Jeux vidéo) Metal Gear Solid V: Ground Zeroes

 
« C’était à l’époque de la deuxième guerre mondiale de Sécession en Afghanistan, l’Homme a connu les pires guerres, tueries et génocides. Une poignée de survivants tiennent encore debout, ils ont survécu en se nourrissant de Pandas et de calamars. Ces créatures ont tellement évolué qu’elles ont appris à survivre dans le désert Afghan. Mais ce n’était pas fini, ses survivants allaient devoir combattre leur dernier ennemi, le plus dangereux, le plus puissant, le plus vicieux et sadique…les chihuahuas tibétains ! » On est d’accord les amis, cette histoire ne veut absolument rien dire ! Dites-vous bien que pour MetalGear Solid, c’est la même chose. Une situation politique absurde et des ennemis totalement improbables. Mais étrangement, ça marche bien et les joueurs adorent ! Un scénario de plus de 10 000 pages, et un univers aussi large que celui de Star Wars.

Lire la suite

(Test FG – Jeux vidéo) inFamous: Second Son

 
Sucker Punch ce nom ne vous dit rien? SERIEUSEMENT?! Mais vous n’avez pas honte? Non?! Ben moi aussi! En effet pour moi, ce studio était inconnu au bataillon et pour cause ils sont responsables de deux sagas fars de la console de Sony (vous aurez compris que c’est la Playstation…enfin je l’espère pour vous) à savoir Sly Cooper et inFamous. N’étant pas un joueur Playstation, l’œuvre du studio ne m’intéressait guère, car OUI ! Je n’ai jamais joué à Sly Cooper ni à inFamous. Pour ceux qui sont partis en cuisine chercher un couteau à me planter délicieusement dans le cœur…tant pis pour vous! Pour le reste, sachez que ce tort est réparé. J’ai découvert inFamous et je peux vous dire que je ne suis pas prêt d’oublier cette expérience! Ami gamers et gameuses, bienvenue dans le test d’InFamous: Second Son!

Lire la suite

(Résumé FG) Notre aventure à la Paris Games Week 2013

 
Enfin là voici! La vidéo récapitulative réalisée par Kreiger74 et son aidant lors de la Paris Games Week 2013 ! Je peux vous dire qu’elle m’en a donné du mal celle-là, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à la réaliser. Bon visionnage à toutes et à tous. Prenez soin du Rock’n Roll et à bientôt !

Lire la suite

Paris Games Week 2013: Résumé Jour #2 & #3

PGW 13- logo

Salut à tous les amis ! Votre serviteur est de retour pour un deuxième compte rendu pour la Paris GamesWeek.  Je m’excuse de l’absence de compte rendu hier, mais j’ai eu quelques problèmes avec ma connexion et je n’ai donc pas pu le poster. Mais je me rattrape en vous faisant, le compte rendu des deux dernières journées en un seul ! Eh oui on est comme ça chez Facteur Geek, professionnels…mais passionnés avant tout !   Deux journées vraiment très chargées, on attaque tout de suite avec mon coup de cœur et mon coup de gueule.

Lire la suite

Paris Games Week 2013: Résumé Jour #1

PGW 13- logo

La Paris GamesWeek (ou PGW pour les plus intimes), est tout simplement le deuxième plus grand salon vidéo ludique d’Europe le premier étant bien entendu la Gamescom, mais ça vous le saviez déjà…enfin je l’espère pour vous ! Ce salon est devenu LE rendez-vous incontournable pour tous les gamers francophones et européens, en effet pour la plupart des éditeurs, c’est la dernière ligne droite avant la sortie de leurs plus gros blockbusters et leurs nouvelles consoles (ce qui le cas cette année !). Après de longues semaines de batailles acharnées et de combats voraces, votre serviteur a réussi à obtenir une accréditation et va couvrir pour votre plus grande joie le salon !

Lire la suite